J’en ai marre. ( en brésilien, J.NEYMAR.)

Ce n’est plus : « Attention, 22 les voilà », mais « 222 LE voilà... »

Le foot devient une drogue pour certains qui dépensent des sommes folles pour se shooter, aussi va-t-on transformer les stades en stades de shoot.

Le but est de marquer les esprits, soyons francs, ça vaut le coup. On touche les jeunes, on les tire de leur milieu, on joint l’utile à l’agréable.

L’arbitre, dans le rond central, distribuera des cartons jaunes ou rouges de ballons qui feront courir ces jeunes.

Illusion, fumée de cette drogue qui fait tourner la tête, nous enfume.

FAUTE ! Il est temps de siffler la fin de ces passes qui ne font rêver que ceux qui en profitent, et on applaudit ces acteurs qui s’en shootent.

A Barça, c’était, J. NEYMAR que je transformerait en, à part ça, j’en ai marre.


 Antoine alias quantinosse  http://quantinosse.over-blog.com/